Quelques jours après

 

Comme beaucoup de gens, j’ai vécu le confinement dans la tentative de comprendre ce qui se passait. Donner un sens. Raté.

Enfin, la plus grande partie du confinement, parce qu’à un moment, j’en ai eu marre, j’ai coupé avec les infos et je me suis plongée dans un travail sur le XVI siècle et le millénarisme.

Il me semblait avoir une seule boussole : il fallait aider les soignants à poursuivre leur combat. Bon, ça a pas l’air facile de se battre avec eux. Qu’est ce qu’ils veulent, j’ai du mal comprendre là aussi.

Dans la série, Anne, qui a fait une thèse en bio, me dit  que les informations sont trop contradictoires pour permettre de se faire une idée  sur l’épidémie, ses dégâts réels, ses traitements ( voir l’histoire de la revue Lancet).

ça laisse songeuse.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s